Une initiative menace l’égalité des droits des personnes LGBT

ATTENTION !!

L’initiative populaire déposée par le PDC « Pour le couple et la famille – Non à la pénalisation du mariage » met en péril le débat démocratique sur la question de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe :

« Le mariage est l’union durable et réglementée par la loi d’un homme et d’une femme. Au point de vue fscal, le mariage constitue une communauté économique. Il ne peut pas être pénalisé par rapport à d’autres modes de vie, notamment en matière d’impôts et d’assurances sociales. »

Cette initiative propose de ne plus pénaliser les couples mariés, qui paient actuellement plus d’impôts et ont moins d’avantages sociaux (AVS notamment) que d’autres modes de vie. Sur ce point, une majorité de monde s’accorde pour vouloir corriger ce qui est perçu comme une injustice… Ce qui est par contre particulièrement pernicieux, c’est que l’initiative PDC inscrit dans la Constitution Fédérale la définition du mariage comme « l’union durable et réglementée par la loi d’un homme et d’une femme », alors qu’actuellement une telle définition du mariage n’existe pas dans notre Constitution. Si cette initiative passe telle quelle, la définition du mariage hétérosexuel sera figée dans le marbre, et il sera particulièrement difficile et long de pouvoir la modifier. Ceci donc exclurait la possibilité pendant 20 à 30 ans d’ouvrir le droit aux couples homosexuels de se marier. Depuis le dépôt de l’initiative, les Verts Libéraux ont été les premiers à réagir politiquement en proposant un contre projet, qui reprend les même dispositions fiscales et sociales, mais retire la définition du mariage.

Le principal problème de cette initiative PDC est qu’elle exclut le débat démocratique sur la question de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, en la faisant passer discrètement « en douce », derrière l’objectif principal de moins pénaliser socialement et fiscalement les couples mariés. En Europe, seuls des pays aux tendances politiques conservatrices (tels que la Pologne, la Biélorussie, la Hongrie, l’Ukraine, la Croatie, la Serbie, la Bulgarie, la Russie…) ont une définition du mariage strictement hétérosexuelle dans leur constitution! Il ne faut pas que la Suisse passe du côté des plus obscurantistes!!

Le Partenariat enregistré ≠ Mariage

Pour rappel, le Partenariat enregistré présente beaucoup de désavantages par rapport aux couples mariés (notamment pour des questions de gestion du patrimoine commun, de successions, et évidement la possibilité d’avoir des enfants). Il ne faut pas oublier de prendre en considération les familles arc-en-ciel ou homoparentales qui existent bel et bien en Suisse. Actuellement, le parent non statutaire (ou parent social) n’a aucune reconnaissance juridique ou légale dans la famille et n’a aucun droit sur ses propres enfants. Par exemple, en cas de séparation ou de décès du parent biologique, le second parent n’a absolument aucune garantie d’obtenir la garde ou un droit de visite pour ses enfants en Suisse. L’un des principaux désavantages du partenariat enregistré est qu’il n’est réservé qu’aux couples de même sexe (contrairement à la France où le PACS est ouvert aux couples hétérosexuels), ce qui fait qu’une personne partenariée est ouvertement affchée comme homosexuelle sur son état civil, ce qui peut l’exposer à de la discrimination lors d’une recherche d’emploi, d’un logement ou diverses démarches administratives.

Mobilisons-nous !

IDAHOT Mariage pour toutes et tousLes associations LGBT suisses ainsi que des représentants de divers partis politique ont décidé de se mobiliser pour que cette discrimination ne rentre pas dans notre Constitution et de faire une manifestation à Berne en faveur du « mariage pour toutes et tous » à l’occasion de l’IDAHOT (International Day Against homophobia & Transphobia).

Il est très important qu’un maximum de monde se mobilise contre cette initiative pernicieuse et se mobilise en faveur du mariage pour toutes et tous. Pour donner un signal fort au Conseil Fédéral, aux autorités, aux représentants politiques et à la population générale, nous comptons sur vous pour venir en grand nombre lors de cette manifestation à Berne.

RENDEZ-VOUS LE 17 MAI À 14H SUR LA MÜNSTERPLATZ À BERNE !!!

Plus d’information sur cet évènement: idahot-mariage-pour-toutes-et-tous/
www.idahot.ch – info@idahot.ch – l‘événement Facebook et la page Facebook

Le flyer et programme complet peut être téléchargé ici.