Présentation de l’ouvrage “Les Dessous lesbiens de la chanson”

Conférence

Festival des visibilités lesbiennes
24 et 25 avril 2021

Evénements virtuels organisés en visio par l’association Lestime
Inscriptions:

Tout le programme :
https://www.lestime.ch/wp-content/uploads/2021/03/FlyerA5_Festival.pdf


Samedi 24 avril
14h-15h
Présentation de l’ouvrage “Les Dessous lesbiens de la chanson”, Éditions iXe, 2019
En présence des co-autrices Léa Lootgieter et Pauline Paris, et de l’illustratrice Julie Feydel
Modération par Lorena Parini/DJ LAP

Selon les époques, l’homosexualité féminine fut tour à tour ou simultanément frappée d’opprobre, niée, invisibilisée. Mais clandestine ou pas, à mots couverts ou crus, cette réalité a trouvé pour se dire la voie de la chanson. Et de Suzy Solidor à Chris en passant par Barbara, Brigitte Fontaine, Marie Paule Belle, Juliette Armanet et bien d’autres encore, jusque dans le Club Dorothée, nombreuses sont les voix féminines à l’avoir chantée sur tous les tons. Rendant à Sappho ce qui est à Sappho, Léa Lootgieter et Pauline Paris retracent dans ce livre l’histoire de 40 titres mis en musique de 1920 à nos jours. Oubliés pour certains, mondialement connus pour d’autres, ils ont tous en commun de délicieux sous-entendus lesbiens.

Léa Lootgieter est journaliste culturelle. Elle a notamment coproduit les émissions radiophoniques de Gouinement Lundi, cofondé la revue Well Well Well, été vice-présidente de Sos Homophobie et coprésidente de l’Association des journalistes LGBT.

Pauline Paris est autrice-compositrice et interprète. Elle a sorti trois albums de chanson française depuis 2006 : Sans sucre s’il vous plaît, Le Grand Jeu, Carrousel, et elle tourne régulièrement en France et en Allemagne. Son credo : mêler la chanson à d’autres arts.

Julie Feydel est illustratrice, graphiste et photographe indépendante. Elle met son art au service d’Emmaüs, des campagnes Octobre rose et de la revue Well Well Well. Elle publie également ses dessins dans Terr’Africa, Marianne, Historia ou encore L’Entonnoir.

Lorena Parini (alias DJ LAP) fréquente le milieu LGBT genevois depuis une 30aine d’années. Elle a toujours mené de front ses activités militantes et musicales. Passionnée de musique, elle a suivi depuis les années 1980 les métamorphoses de la scène festive LGBT et suit de près les évolutions actuelles de la chanson française, du R&B et de la soul.

Ouvert à toutes les femmes, transgenres, non-binaires, intersexes, qui se reconnaissent comme lesbiennes, et aussi tou.te.x.s celle.eu.x.s non uniquement hétérosexuelles qui ne se reconnaissent pas dans ces catégories.

 

24.04.2021

14h00 - 15h00

Carte non disponible