POV Paper: Lancement d’un papier queer qui détonne!

POV PaperPov paper est un journal queer sur les sexualités alternatives et les questions de genre, dans un contexte “sex positive”, relié à au festival la Fête du Slip. Un nouveau journal trimestriel «qui aime manier les langues et les délier».

Concept :

Le journal se base sur les fondements de la Fête Du Slip, festival des sexualités lausannois qui suscite depuis 2011 l’intérêt d’un public curieux (3 000 visiteurs en 2014), qui grandit et se diversifie d’année en année. POV offre, indépendamment au festival, un moment d’expérimentation visuelle et littéraire.

POV est accessible, sensuel et exigeant, excitant et mordant.
POV est radical en ce qui concerne son contenu comme sur sa forme.
POV ce sont des moments complices avec une sélection de partenaires variés, volontaires et entreprenants.
Artistes, acteurs, journalistes, écrivains, performeurs, travailleurs, toutes et tous invités subjectivement et généreusement à titiller votre regard aguiché, attentif, aiguisé, et réfléchi

Les textes :
POV donne une place au travers de ses pages pour toutes formes de textes, qu’ils soient érotiques, pornographiques, scientifiques, expérimentaux, maniables, incommodes; tant qu’ils puissent agiter votre corps et votre esprit.

Les images :
POV s’imprègne de toutes formes, de textures, de lignes ,de courbes, étroites, larges, explicites, pudiques, dilatées, ou encore hybrides. L’image s’offre, se trouvent, se trouble; imprimée,dessinée, scannée, photographiée,esquissée, filmée, afin que la sensation soit à fleur de papier.

POV Swiss Launch

Vernissage de POV Paper

Pour le lancement du 1er numéro,  ce samedi 1er novembre à Lausanne, ON FÊTE LA TOUSSEINS!
Au programme ce ce vernissage:

Rencontre dé-genré-e, dès 15h
à l’Arsenic, Centre d’Arts Scéniques Contemporain de Lausanne
Une occasion d’organiser une table ronde (même si la table sera carrée, ou rectangulaire) pour aborder la question du genre dans les domaines artistique, littéraire, académique et permettre une revue d’opinions sur la question des identités sociales de sexe-s et la manière dont ces questions suscitent des débats. Une rencontre dé-genré-e pour permettre au public de débattre librement avec les intervenants, autour d’un verre dans le foyer de l’Arsenic. (En partenariat avec l’Auditoire).

avec
Emilie Charriot, metteure en scène du spectacle King Kong Théorie
Pierre Lepori, journaliste RTS, fondateur de la revue Hétérographe
Charles-Antoine Courcoux, maître d’enseignement et de recherche, section histoire et esthétique du cinéma, Unil et membre de la PlaGe[1] (Plateforme genre) de l’UNIL
Valérie Cossy, professeure associée UNIL – Centre de recherche en langues et littératures comparées, membre de la PlaGE
Patricia Roux, ancienne professeure en études genre de l’UNIL Corédactrice responsable de Nouvelles Questions Féministes
Viviane Morey, directrice artistique de la Fête du slip, festival partenaire de l’Arsenic
Modération : Quentin Tonnerre – L’Auditoire

King Kong Théorie, 19h
texte Virginie Despentes – Mise en scène Emilie Chariot – interprétation Julia Perazzini et Géraldine Chollet ( durée env. 1h50 – salle 1)

Vernissage de POV, 21h30 – 2h
en collaboration avec La Fête du Slip – djset et porno-s.
Nouveau journal trimestriel « qui aime manier les langues et les délier».

programme :
– allocution-présentation
projection du court-métrage du María Bala / ToyTool, Barcelona, en présence de la réalisatrice -à confirmer – interdit -18 ans.
DJ set de Jacques Canon  / Midinette Records, Lausanne

Soirée POV
soirée de soutien à POV paper, à l’Espace Autogéré, avec DJ sets de Doppelrahm, Sheerday, Bass Warriors et performances des Wild Panthers.
23h-5h, rue César-Roux 30, 1005 Lausanne